Accueil > Bon à savoir > Stage de récupération de points

Stage de récupération de points

 

Qui peut participer aux stages de récupération de points ?

Pour pouvoir participer à un stage de sensibilisation à la sécurité routière, il faut posséder au minimum 1 point sur son permis. Si cette condition est remplie il est possible de récupérer  4 points en suivant un stage payant. Ce stage, d'une durée de 2 jours,  porte sur la sensibilisation à la sécurité routière.

Le capital de points reconstitué ne pourra être supérieur à 12 (6 en période de Permis probatoire). Les points ainsi récupérés sont attribués dès le lendemain du dernier jour de stage. Mais il n'est pas possible de suivre plus d'un stage tous les deux ans.

 

En quoi consiste le stage de récupération de points ?

La récupération des points est assurée par la seule participation au stage sans qu'il soit question ni de contrôle d'aptitude, ni d'examen final. Chaque stage regroupe entre 10 et 20 personnes en présence de 2 formateurs (un professionnel de la conduite et un psychologue).

Au cours de la 1ère journée s'effectue une sensibilisation à la sécurité routière suscitant une prise de conscience des membres du groupe. Au cours de la 2ème journée, on insiste, à partir d'étude de cas, sur les sujets les plus importants (vitesse et alcool). Des sujets spéciaux sont prévus pour les conducteurs de poids lourds.

La conclusion porte sur les notions essentielles du respect d'autrui et du partage des responsabilités entre les différents usagers de la route.

 

Où faire le stage de récupération de points ?

Le stage de récupération de points ne peut s’effectuer que dans un centre agréé. La liste des centres agréés de votre département est disponible en préfecture.

 

Pour en savoir plus sur les stages de récupération de points, n’hésitez pas à consulter le site Service-Public.fr sur les Stages de sensibilisation à la sécurité routière.