Accueil > Bon à savoir > Le permis probatoire

Le permis probatoire pour les conducteurs novices

 

Le permis de conduire probatoire : le permis de conduire des jeunes conducteurs.

Le permis de conduire probatoire n'est pas un permis de conduire spécial mais une disposition administrative s’appliquant aux conducteurs novices. Le capital de ces derniers sur le permis de conduire s’élève à 6 points durant 3 ans (2 ans pour le Permis AAC) au lieu de 12 points.

A la date d'obtention du permis de conduire, celui-ci est affecté de la moitié du nombre maximal de points (6 points). Il est fixé un délai probatoire de trois ans. Au terme de chaque année de ce délai probatoire, le permis est majoré d'un sixième du nombre maximal de points (2 points) si aucune infraction ayant donné lieu à un retrait de points n'a été commise depuis le début de la période probatoire. Lorsque le titulaire du permis de conduire a suivi un apprentissage anticipé de la conduite, ce délai probatoire est réduit à deux ans et cette majoration est portée au quart du nombre maximal de points (3 points). Mais il ne faut perdre aucun point durant tout ce temps !

Si une ou plusieurs infractions donnant lieu à un retrait de points sont commises pendant cette période, le délai reprend à partir de la date du dernier retrait de points. Exemple : j'ai obtenu mon permis de conduire le 25 mars 2014 (fin du délai probatoire théorique : 25 mars 2017). Le 30 janvier 2017 j'ai un retrait de 2 points, il m'en reste 4. Je dois attendre le 30 janvier 2020 pour me retrouver avec un capital de 12 points (si je ne commets pas d'autres infractions).

 

Pour en savoir plus sur le permis probatoire, n’hésitez pas à consulter la page sur le Permis probatoire du site Service-Public.fr.