Accueil > Les permis > Le permis A pour les deux roues

Le permis A pour les deux roues

Si vous souhaitez rouler en moto, il vous faut passer votre permis A : le permis moto.

 

En France, l'obtention du permis de conduire pour moto est régie par des règles bien spécifiques. Assurément, les motos étant catégorisées par puissance (en centimètres cube – cm3), on distingue les permis suivants :

  • le permis A1 (16 ans) : permet de conduire une moto légère (125 cm³ ou 11kw)
  • le permis A2 (18 ans) : permet de conduire une moto de moins de 35 kw
  • le permis A (24 ans ou 2 ans de permis A2) : permet de conduire tous les véhicules à 2 roues

 

Le site auto-moto-ecole.fr vous présente les éléments essentiels pour répondre aux questions sur le permis A.

 

Le choix de la moto-école

Il s'agit de choisir au préalable la bonne moto-école. L'idée est de s'arrêter sur une école de conduite qui saura vous dispenser une formation de qualité, au meilleur prix

Choisir une moto-école de bonne réputation est important. Il est parfois préférable de se rendre dans une moto-école éloignée que dans une moto-école proche mais moins bonne.

Après deux ans de permis B, vous êtes autorisé à conduire une 125 cm3 sans formalités supplémentaires. Toutefois, si vous désirez conduire une moto de plus grosse cylindrée, vous devez passer le permis A.

Pour le permis A, en moyenne, les élèves sont dits « aptes » à partir de la 23ème heure de conduite.

Les forfaits du permis moto varient généralement entre 600 et 750 euros.

 

L'examen théorique pour le permis A : le code de la route

Pour passer le permis moto, l'apprentissage des leçons du code de la route constitue une étape indispensable. En parallèle, vous avez également la possibilité de commencer les leçons de conduite. Néanmoins, les candidats ne peuvent pas se présenter à l'examen pratique sans la réussite au code.

L'épreuve théorique du permis A est identique à toutes celles passées dans les autres catégories de permis de conduire. Une fois en poche, il ne vous restera plus qu'à valider la pratique. En piste !

 

L'examen pratique pour le permis A

Pour obtenir le permis moto, vous devrez réaliser différents exercices sur le bitume. Chaque exercice est évalué par une notation très simple : « A » équivaut à « parfait », « B » signifie que « vous avez commis une erreur », et « C » indique « plus de deux erreurs ». Il faut au moins un « A » et trois « B » pour réussir l'examen.

Il ne faut surtout aucun « C » ! Un seul et c'est l'échec.

 

1ère partie de l'examen

La poussette

Après avoir pu « apprécier » le maniement d'une moto de près de 200 kilos lors de vos heures de conduite, il s'agit à présent de montrer que la lourdeur de l'engin ne présente pas de gênes particulières. Ainsi, vous devrez exécuter des manœuvres simples avec la moto en vous tenant à côté d'elle.

A ce moment-là, vous ne serez pas sur la route, mais sur plateau fermé.

Dès lors, ne vous souciez pas de certaines vérifications prévenant les risques de pilotage en circulation (contrôles, signalement de position…) et concentrez-vous deux minutes sur cette épreuve. Béquille ôtée, moteur éteint, l'exercice consiste à pousser la moto en la faisant rouler à côté de vous et à sentir son point d'équilibre pour éviter de la faire tomber.

Plateau lent

L'examinateur va chercher à savoir si vous savez piloter une moto à vitesse modérée. Vous devrez manœuvrer votre guidon et l'engin dans son intégralité en évitant la chute.

L'épreuve consiste à slalomer à allure lente entre les cônes et les portes placés sur la piste.

Plateau rapide

Ici, l'allure est un peu plus soutenue, du fait d'un chronomètre qui vous limitera dans le temps. En effet, il vous faudra effectuer un parcours en slalomant entre les cônes le plus rapidement possible. Prenez garde au final, car on vous demandera soit un freinage d'urgence, soit un évitement de dernière minute (par exemple, l'ouverture d'une porte d'une voiture stationnée).

Série de questions sur un sujet aléatoire

Enfin, pour le permis A, vous terminerez cette première partie de l'épreuve pratique par une interrogation orale sur l'une des 20 fiches thématiques du motard. L'inspecteur tentera de déterminer le niveau que vous avez acquis sur la théorie.

 

2ème partie de l'examen

La conduite en circulation

A l’aide d’une liaison radio, l’examinateur va vous proposer un itinéraire qui va lui permettre de juger votre respect du code de la route, votre maitrise des commandes et du véhicule ainsi que votre autonomie.

 

Pour en savoir plus sur le permis A pour les deux roues, n’hésitez pas à consulter le site Service-Public.fr :