Accueil > Les permis > Le permis AAC pour la conduite accompagné

Le permis ACC pour la conduite accompagné

Le permis AAC permet de conduire un véhicule de la catégorie B avec un accompagnateur de plus de 28 ans et titulaire du permis de conduire B depuis au moins 3 ans.

Pour obtenir le permis AAC, vous devez être âgé de 16 ans minimum.

 

L’examen théorique pour le permis AAC 

Vous devrez passer le Code de la route afin de valider la première étape de votre formation. Un livret du Code de la route est généralement donné lors de l’inscription. Au cours de la formation théorique, l’apprenti aura des séries de questions traitant du Code de la route. Cet examen est le même que celui du permis de conduire.

 

L’apprentissage de la conduite avec le permis AAC

Une fois cette formation terminée, le moniteur d’auto-école remplit une attestation de fin de formation initiale. Cette attestation se trouve dans le livret du permis AAC. L’élève peut alors prendre le volant à condition d’être toujours accompagné d’un tuteur d’au moins 28 ans et ayant son permis de conduire depuis plus de 3 ans. Celui-ci a le rôle et le devoir de conseiller l’apprenti. Le but est de parfaire la formation de l’élève.

Au final, l’élève du permis AAC doit parcourir au moins 3 000 km dans une durée de 1 à 3 ans. L’auto-école délivre un carnet AAC sur lequel sont notés les trajets.

L’accompagnateur se doit de respecter les règles du Code de la route et notamment celles relatives au taux d’alcoolémie. En effet, l’accompagnateur doit en permanence être apte à prendre le volant en cas d’incapacité de la part de l’élève.

Cette phase de conduite accompagnée est obligatoirement notifiée de deux ou trois rendez-vous pédagogiques d’une durée totale de 6 heures (le troisième étant facultatif) afin de faire le point entre le ou les tuteurs, l’apprenti et le formateur.

A 18 ans, l’apprenti peut passer l’examen pratique du permis de conduire pour pouvoir conduire seul.

 

L’intérêt de la conduite accompagnée ou permis AAC

Le taux de réussite au permis de conduire est plus élevé chez les jeunes ayant passé la conduite accompagnée que chez ceux qui ne l’ont pas fait (73,3 % contre 49 %).

De plus, la durée du permis probatoire passe de trois à deux ans. Les assurances proposent souvent également aux nouveaux titulaires du permis de conduire des tarifs préférentiels à ceux qui ont passé la conduite accompagnée.

 

Pour en savoir plus sur le permis AAC, n’hésitez pas à consulter le site Service-Public.fr :